Mélanges d'épices

Mélange 4 épices français :
C’est un mélange classique de la cuisine française. Il ne répond pas à une composition précise et comporte en général : du poivre, de la muscade, des clous de girofle, de la cannelle ou du gingembre. 

Mélange 5 épices - Chine :
Présentes dans de nombreuses recettes asiatiques, les cinq épices sont généralement le résultat du mélange de la badiane, la casse, le gingembre, la cardamome et le poivre de Sichuan (province du sud ouest de la Chine).
 

Mélange 7 épices - Shichimi togarashi - Japon :
C’est un condiment indispensable aux Japonais à base de togarashi (piment rouge séché). On le fabrique en y ajoutant six ingrédients : le sanshô, le gingembre, le shiso, les grains de sésame, les grains de pavot, l’ao-nori, le chinpi (peau de clémentine séchée) et les grains de chanvre.
Voilà pourquoi on nomme ce mélange “shichimi”, puisqu’il s’agit d’un mélange de “sept saveurs”.
Les ingrédients choisis sont différents selon les régions. Pour la cuisine de la région de Kanto (est du Japon), qui est plus épicée, le shichimi togarashi se fait plutôt piquant. Tandis que pour celle de Kansa (ouest du Japon), qui est légèrement assaisonnée, le shichimi togarashi sent plus fort.
Le shichimi togarashi est né il y a 400 ans. On le considère comme un condiment efficace pour la santé, parce que chacun de ses ingrédients était utilisé comme un médicament. On l’utilise entre autres pour le soba, l’udon, le yakitori, le miso-shiru…

Mélange 7 épices Liban (Zaatar) :
Le mélange 7 épices libanaises est aussi appelé « poivre libanais ».
C’est l’un des assaisonnements les plus populaires de ce pays et on l’utilise dans un très grand nombre de recettes classiques, comme les « falafels », les « keftas » ou encore dans le « chawarma » (lamelles de viandes de bœuf ou d’agneau marinées). Certains en mettent une pincée dans la salade « fattouche » ou même dans l’assaisonnement du taboulé. Pour les cuisiniers qui souhaiteraient simplement orientaliser un peu leurs recettes traditionnelles et sortir un peu de l’ordinaire, le mélange 7 épices libanaises remplaceront très bien le poivre sur une viande grillée, un poisson blanc ou même une omelette.

Mélange Canard Antilles : 
Accord : ce mélange relève les magrets de canard, le bœuf, le gibier. Pour les marinades, ajoutez-le à un petit verre de gin, avec une échalote hâchée et du romarin.

Mélange Chermoula - Maroc :
Cumin, paprika, oignon, curcuma, ail, persil, coriandre, sel, piment de Cayenne, poivre noir.
Mélange traditionnel marocain qui accompagne les tajines de volaille ou de poissons.

Mélange couscous :
Piment doux, gingembre, farine de riz, cumin, ail, carvi, poivre, coriandre, cannelle, sel, girofle, muscade, cardamome.
Cet assaisonnement aromatise le bouillon dans la préparation du couscous et de la marga.


Mélange Crumble fruits secs au pollen Vietnam :
Noisettes du Piémont nature et caramélisées, pistaches de Bronte Sicile, pollen de fleurs blanches des montagnes de Sapa (Vietnam), pépites de sirop d'érable du Québec.
Mélange conçu pour la préparation des crumbles…

Mélange Mishima Yukari - Japon :
Le Mishima Yukari se compose de feuilles de shiso rouge séchées et concassées, auxquelles on ajoute du sel et du sucre. De couleur bordeau et à la saveur d’algues, il surprend et apporte de nouvelles saveurs sur le poisson, comme le thon. Faites cuire le poisson totalement sur sa peau est parsemé le mélange sur la partie supérieure.

Mélange Mexican Chocolate :
Sel de Maldon, piment d’Espelette, poudre de cacao Valrhona.
Ce mélange est inspiré du « Molé ». On raconte qu’au XVIe siècle, les religieuses d’un couvent près de Vera Cruz durent improviser un repas pour l’archevêque. Elles mélangèrent tous les ingrédients de leur placard - épices, amandes, ail, sucre et cacao - et firent mijoter le tout. La sauce obtenue (ou « molé ») fut servie avec une dinde, et remporta un franc succès.
Accord : sur du bœuf, de la volaille…

Mélange Pain d’épices Spéculoos :
Cannelle, muscade, poivre, girofle et cardamome.
Mélange conçu pour la préparation du pain d'épices et des spéculoos.
Accord : Il peut aussi être utilisé dans des préparations sucrées, comme des tartes aux pommes, aux poires et aux noix, des préparations salées, comme le tatin aux chicons, les pâtés, les confitures, les gelées, les salades de fruits… 

Mélange Saté Chine pâte : 
Le Saté ou Satay est un mélange d'épices à base de piment doux, poivre, cannelle, girofle, sucre, sel, huile de sésame et cacahuètes très connu dans la cuisine chinoise, vietnamienne et surtout indonésienne.
Accord : sur les côtes de porc, les rôtis en général en cours de cuisson, idéal pour les marinades associé à un filet d'huile de noisette, d'olive…

Piments doux, poivre, huile de sésame et cacahuètes…

Mélange du Trappeur : 
Pépites de sucre d’érable, sel de mer, ail, oignon, poivron rouge, poivre, coriandre.
Mélange d’origine canadien, à la fois, salé et sucré, épicé et doux.
Accord : sur vos pommes de terre nouvelles, vos darnes de saumon, tian de pétoncles, rôti de porc à l’ananas et pour aromatiser vos grillades.


Mélange Cajun :
Le mot cajun est une déformation du mot acadien, qui désigne les Français installés au Canada et contraints de quitter le pays après leur défaite face aux anglais en 1755. Les Acadiens se sont installés en Louisiane, où ils ont échangé avec les créoles de nombreuses recettes de cuisine.
Généralement composé d'ail, d'oignon, de paprika, de poivre noir, de cumin, de graines de moutarde, de piment de Cayenne, de thym...
Ce mélange d'épices parfume les ragoûts et les plats de riz louisianais. Il est également utilisé pour saupoudrer les viandes et les poissons avant de les griller ou de les rôtir.

Mélange Chimichurri (Argentine) :
Ail, origan, persil, coriandre, sel, pimentPiment rouge, romarin, thym, paprika et origan, poivre, sel, tomate.
Le nom viendrait d’un écossais James C. Hurray importateur de viande en Argentine. Friand de curry, il en faisait venir d’Inde. Ces cuisinières, aimant beaucoup son épice lui demandaient sans cesse, en anglais approximatif : « chi me churi » (« give me curry ») !
Mélangez du chimichurri à de l’huile d’olive et du vinaigre de citron. La préparation pourra être utilisée comme une marinade ou un condiment. Vous pouvez également la saupoudrer directement sur vos grillades.

Mélange des Aborigènes (Bush) :
Farine de riz, myrte citronnée, poivre de Tasmanie, graines d’anis, muscade, zeste de citron, sel, ail, poivre noir, paprika, céleri, romarin, sucre glace.
Le mélange des Aborigènes nous vient d'Australie, plus précisément d'Alice Springs, une petite ville de 20 000 habitants, chef lieu de la communauté aborigène. La richesse des reliefs géographiques, des trous d'eau, des régions boisées a été au fil des siècles source de nourriture et de remèdes médicinaux pour les aborigènes.
Ce mélange a été amélioré au fil des siècles et des décennies quand l'Australie s'est ouverte au monde.
En marinade sur vos viandes et poissons, brochettes de légumes…Il révolutionnera non seulement vos barbecues, mais aussi votre cuisine au quotidien ! Explorez les saveurs australiennes dans vos riz, pâtes… ou même sur vos pizzas !

Mélange Dukkah maison :
La Dukkah (prononcez “douka”), est un assemblage traditionnel d’amandes, de noisettes, de sésame, de coriandre, de cumin... issu d'une recette qui trouve ses origines en Égypte.
La Dukkah des Epicentriques est faite maison et composée de noisettes du Piémont, d’amandes d’Avola, de pistaches de Bronte, de sésame jaune, de cumin, de coriandre, de fenouil, de sel bleu de Perse, de poivre de Madagascar et d’herbes de Crète…
La particularité de ce mélange repose sur sa préparation, son savant dosage pour offrir un parfait équilibre des saveurs, une cuisson en douceur des épices sensibles, l'ensemble grillé un brin. Ce savoureux condiment au léger craquant est très répandu dans les pays dd l’hémisphère sud comme l’Australie, la Nouvelle Zélande, ou l’Afrique du sud.
La Dukkah est un tout-en-un facile à utiliser et convenant à tous les styles de cuisine, de l'accompagnement d'un apéritif autour d'un vin mœlleux, en passant par les salades composées, les légumes verts, les viandes blanches, les poissons, les pâtes, les fromages...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire